LISTE DES ESSAIS SPÉCIAUX

Essai Canin - Mesure du degré de corrosion des armatures dans le béton

Principe de l’essai

Le but de cet essai non destructif est d’évaluer le niveau de corrosion des armatures du béton.
La corrosion des armatures du béton peut survenir en présence de certains facteurs comme la carbonatation, l’humidité, les chlorures, une fissuration, etc.
On procédera à la mesure de potentiel du courant électrique produit par les réactions électrochimiques induites lors de la corrosion.

 

 

 

Essai de pelage par traction (Selon SIA 281/2)

L’essai de pelage consiste à déterminer la force d’adhésion de bandes de lés d’étanchéité à base de bitume polymère (LBP) soudés sur leur support.

L’appareillage utilisé de type HZV nous permettra de soumettre les bandes de lés prédécoupées à une force de traction verticale et à vitesse constante.

L’appareillage est couplé à un ordinateur équipé du programme d’acquisition de données Proteus nous permettant d’enregistrer la courbe force / temps à raison d’une valeur par seconde.

Les valeurs enregistrées seront ensuite analysées de façon à déterminer les valeurs moyennes de résistance au pelage, les valeurs maxi et mini, les écarts types, etc.

On pourra ainsi estimer la résistance qualitative au pelage des LBP contrôlés.

 

 

 

Essai de pelage par traction (Selon SIA 281/2)

L’essai de pelage consiste à déterminer la force d’adhésion de bandes de lés d’étanchéité à base de bitume polymère (LBP) soudés sur leur support.

L’appareillage utilisé de type HZV nous permettra de soumettre les bandes de lés prédécoupées à une force de traction verticale et à vitesse constante.

L’appareillage est couplé à un ordinateur équipé du programme d’acquisition de données Proteus nous permettant d’enregistrer la courbe force / temps à raison d’une valeur par seconde.

Les valeurs enregistrées seront ensuite analysées de façon à déterminer les valeurs moyennes de résistance au pelage, les valeurs maxi et mini, les écarts types, etc.

On pourra ainsi estimer la résistance qualitative au pelage des LBP contrôlés.

 

 

Essai d’arrachement par traction directe - Norme SN EN 1542 : 1999 resp. SIA 162 421

Cet essai permet de mesurer l’adhérence par traction directe des ciments, mortiers, bétons et systèmes de protection des surfaces utilisés pour la protection et la réparation des bétons.

Il pourra être mené en laboratoire ou plus généralement in situ, LCBE ayant adapté dans ce but une procédure d’essai.

Principe

Un forage est effectué sur la structure à contrôler au moyen d’une carotteuse équipée d’une couronne de 50 mm.

La surface de la carotte est meulée de façon à obtenir une partie plane et lisse sur laquelle on viend coller une pastille d’essai.

La pastille d’essai est ensuite couplée à l’appareillage d’arrachement qui lui imprime une force de traction jusqu’à la rupture.

La résistance à la traction est mesurée.

Le type de rupture constaté est également évalué.

icone_PDF.png

Télécharger cette page en PDF

Nous contacter

 

LCBE SA

Route de l’Industrie 43 B 1615 Bossonnens

Tél. 021 947 47 58

Fax.  021 947 47 44

Email : info@lcbe.ch

Suivez-nous

icone_linkedin_footer.jpg

2018 | LCBE SA, tous droits réservés

Webdesign & Integration Rélia Creazione